Assistante maternelle, pourquoi se syndiquer ?

Pour certaines professions, la syndicalisation est courante. Mais quand on pose la question aux assistantes maternelles, elles ne voient pas l’intérêt de se syndiquer.
Nous avons donc choisi de vous présenter les principaux avantages à se syndiquer lorsque l’on est assistante maternelle.

Rompre l’isolement en se syndiquant

Quand on parle de syndicats, on imagine bien souvent les défilés du 1er mai ou les mouvements sociaux. Mais quand il s’agit du syndicat des assistantes maternelles, la réalité est bien différente.
Un syndicat est avant tout un moyen d’être accompagné tout au long de sa vie professionnelle. Les assistantes maternelles peuvent rencontrer des difficultés avec leurs employeurs.
Elles sont parfois minimes mais peuvent rapidement prendre de l’ampleur si vous êtes seule.
Que ce soit des heures supplémentaires non payées ou un problème sur le calcul des congés payés, un syndicat aide les assistantes maternelles à sortir de certaines situations parfois compliquées.
Les assistantes maternelles sont souvent isolées et ont du mal à faire valoir leurs droits.
Il faut ajouter à cela un statut complexe qui ne fait rien pour arranger les choses.

Obtenir un soutien juridique quand cela est nécessaire

Adhérer à un syndicat permet aux assistantes maternelles d’accéder à une aide en cas de litige avec les parents-employeurs.
Le syndicat peut notamment intervenir en cas de défaut de paiement. Dans la plupart des cas, les litiges sont résolus rapidement.
Autre avantage de la syndicalisation, les conseils juridiques et accompagnement en partie pris en charge par un avocat quand cela est nécessaire.
Le syndicat peut également intervenir lorsque l’assistante maternelle est convoquée pour un retrait, un refus de renouvellement ou la modification de l’agrément.
L’assistante maternelle est ainsi toujours accompagnée de manière officielle dans toutes ses démarches juridiques.

Se syndiquer c’est aussi défendre sa profession d’assistante maternelle

Devant le manque d’évolution de la convention collective des assistantes maternelles par rapport à celle des salariés, nombreuses sont celles qui veulent faire entendre leur voix.
Quand on sait que les assistantes maternelles ne bénéficient pas toujours d’une médecine du travail, d’une mutuelle ou encore que leurs indemnités de licenciement n’est pas égales à celles des salariés, le syndicat se trouve être un porteur de voix.
Voter pour un syndicat est donc un moyen pour les assistantes maternelles de faire évoluer leurs conditions de travail. Grâce à cela, le syndicat défend leurs droits en participant aux négociations nationales.
Accompagner, protéger et défendre, voilà les trois mots qui résument parfaitement les principales actions qu’un syndicat réalise au bénéfice des assistantes maternelles.

Des questions sur la syndicalisation ? Contactez votre syndicat UNSA PROASSMAT sans attendre.

Voir aussi :
Pourquoi adhérer A l’UNSA-PROASSMAT ?
Zen Pôle Emploi un outil qui plait aux assistantes maternelles